logo_DIM_okILEdeFrance_2019_151.jpg

Appel à projet 2020-4

Équipement

okonomi_equip_5.v2.png

Manifestations d'intention > ISOMAP

ISOMAP


Analyses isotopiques résolues spatialement et temporellement en C et O des carbonates

dans les matériaux anciens et patrimoniaux


ISOMAP vise à doter l’île-de France d’une technique d’analyse isotopique innovante permettant d’obtenir, d’une part les compositions isotopiques en C et O des carbonates en utilisant une méthode peu destructive, et d’autre part les compositions isotopiques en C et O du Carbone Inorganique Dissous (CID) de l’eau en continu.


Le cycle du carbone global est largement appréhendé par l’analyse isotopique en carbone que ce soit dans les carbonates lorsque l’on s’intéresse au cycle du carbone passé, ou dans les eaux océaniques, fluviatile ou lacustre, si l’on veut regarder les variations du cycle du carbone actuel et l’impact du réchauffement climatique sur celui-ci. Cependant les techniques d’analyses isotopiques classiques ne permettaient pas d’avoir une résolution d’analyse suffisante pour tracer des variations rapides dans le temps (ex. de l’ordre de la journée) hormis à travers l’utilisation d’instrument nationaux couteux et après une longue préparation en laboratoire. De nombreuses publications montrent les limites de ce pas d’échantillonnage faible et le biais que celui-ci peut-entrainer sur notre vision du cycle du carbone.


ISOMAP permettra l’achat de spectromètres de masses nouvelle génération transportable (IRIS-CRDS) et de deux systèmes novateurs de production du CO2 pour analyse isotopique à faible coût. En couplant ces spectromètres d’une part à une diode laser fibrée (800nm) cela permettra de doter le site d’un appareil de mesure des compositions isotopiques en C et O des carbonates. Cette technique est peu destructive et permettra entre-autre l’analyse ponctuelle sur du matériel patrimonial. D’autre part le couplage de ce même spectromètre à un générateur d’hydrure permettra l’analyse isotopique en continu du Carbone Inorganique Dissous (CID), donnant accès à une résolution temporelle des variations isotopiques encore non exploitée.


ISOMAP repose sur :
- Un projet de recherche liant analyses à fine échelle spatial des lamines de microbialites fossiles appartement à la collection de Géologie Générale du MNHN afin de tracer des variations chimiques de haute fréquence temporelle (Partenaires CR2P-IMPMC). En parallèle, un protocole d’analyse isotopique du CID dans des cultures de stromatolithes actuels est proposé afin d’identifier l’impact des métabolismes sur la chimie des précipitations carbonatées (Partenaires IMPMC).
- Un projet de valorisation des collections de Géologie Générale MNHN, dans lequel nous proposons, en partenariat avec PatriNat et BBEES, de créer une base de données géochimiques des marbres des collections du MNHN mais aussi des pierres de construction plus en général. Effectivement l’équipement demandé permettra l’analyse systématique des nouveaux spécimens rentrés dans les collections. Cette base de données, directement liée à l’inventaire des collections de Géologie du MNHN pourra être utilisé dans le futur, afin de tracer les sources des différentes pierres de construction.


Porteurs : Pierre Sans-Jofre MCF/MNHN
Partenaires envisagés : IMPMC – CR2P – BBEES – Patrinat -LGO (Brest)

Personnes connectées : 1